Les taux d’intérêts cessent de baisser, remontée des taux attendue début 2017

Les taux d'intérêts cessent de baisser, remontée des taux attendue début 2017
© stock.adobe.com
La fin de la baisse des taux d’intérêts est sifflée ! Les banques sont unanimes, la course aux taux bas est terminée. La remontée des taux est même attendue début 2017.

Publié le  à 0 h 0

Annonce

🏆 OFFRE SUPER LIVRET ÉPARGNE

DERNIERS JOURS ! Offre de bienvenue sur le super livret épargne Placement-direct. Votre épargne rémunérée à 5.25 % brut, sans risque, restant totalement disponible 24h/24. Plafond de 150.000 euros bénéficiant de ce taux boosté. Offre soumise à des conditions d’applications.

Baisse des taux des crédits immobiliers : c’est fini ! Fin des bonnes affaires !

Cela fait des mois que l’on en parle, une véritable arlésienne cette fin de la baisse des taux des [a[crédits immobiliers]a]. Mais le point bas a bien été atteint cette fois-ci. Et pour cause, si les taux d’intérêts de marché ne baissent plus depuis plusieurs semaines, et sont sensiblement en hausse, c’est surtout du côté des banques que les efforts à la baisse ont cessé. En cause, la concurrence accrue qui s’annonce sur les assurances emprunteurs. Le fait que les emprunteurs vont réellement pouvoir changer d’[a[assurance emprunteur]a] va faire chuter les marges confortables des banques.

Les taux ne baissent plus car les marges des banques vont chuter

Les banques gagnent plus sur les assurances emprunteurs que sur le crédit en lui-même. Or comme 80% des crédits immobiliers sont commercialisés avec l’assurance emprunteur des banques qui fournissent le crédit, la marge de ces dernières vont chuter. Du coup, elles vont relever leurs taux de crédit.

Ces assurances sont un véritable pactole. Puisque les banques choisissent avec soin les clients auxquels elles prêtent, les défauts de paiement sont faibles. Et donc les assurances ne servent que sont que très rarement activées. Du coup, les primes payées, le plus souvent 25% plus chères que le prix de marché auprès de la concurrence, sont des bénéfices facilement engrangés.

Or la mise en concurrence réelle des assurances emprunteurs arrive. Jusqu’alors il ne s’agissait que d’un faux-semblant. Les emprunteurs avaient une année pour trouver une autre assurance, mais étaient dans la quasi impossibilité de le faire, car on ne peut résilier une assurance avant sa date anniversaire. Bref, un raté législatif de plus. Ce sera désormais corrigé, avec la nouvelle loi qui se prépare... Les emprunteurs pourront changer d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire, une vraie opportunité pour faire jouer la concurrence. De sérieuses économies à la clé !

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Les taux d'intérêts (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Les taux d’intérêts cessent de baisser,... : à lire également