Fermeture d’ING France : les comptes-titres et PEA encore ouverts seront transférés chez Bourse Direct et non Boursorama

© stock.adobe.com

Publié le

Compte-titres et PEA : ultime rebondissement

ING a pris la décision de se retirer du marché de la banque en ligne en France et d’arrêter son activité bancaire en France. Pour les clients ING qui n’ont pas répondu favorablement aux demandes de transferts de leurs comptes titres (CTO ou PEA) chez Boursorama, ING a finalement déniché une solution alternative : Bourse Direct.
Bourse Direct va reprendre les CTO et PEA

Ainsi, le courtier concurrent va récupérer tous les comptes titres dont les détenteurs ne souhaitaient pas un transfert chez Boursorama. En effet, sans réponse de la part de ses clients, ING aurait été amené à procéder à des liquidations de portefeuilles titres, induisant des préjudices financiers, aussi bien au niveau des portefeuilles, qu’au niveau fiscal (liquidation de PEA). C’est pourquoi une solution alternative a été trouvée afin de pouvoir transférer ces comptes-titres ou PEA pour les clients ne souhaitant pas devenir client Boursorama.
Un transfert par défaut chez Bourse Direct

Ainsi, dans une communication adressée ce jour à ses clients, ING annonce annonce l’accord avec son partenaire bourse Direct pour la reprise des comptes. Il est indiqué : "Sauf instruction contraire de votre part au plus tard le 30 novembre 2022, vos comptes-titres et/ou PEA seront transférés automatiquement et sans frais chez Bourse Direct le week-end des 10 et 11 décembre 2022. Ce transfert évitera d’avoir à clôturer vos comptes."

Vous conserverez ainsi vos titres et, le cas échéant, vos avantages fiscaux. Les modalités pratiques du transfert vous seront communiquées par email avant fin novembre.
Pourquoi transférer ces comptes titres chez Bourse Direct ?

Bourse Direct est partenaire d’ING depuis plusieurs années pour la gestion des comptes-titres et PEA. ING affirme que Bourse Direct saura accompagner au mieux ses anciens clients, grâce à une plateforme intuitive de services et de produits financiers, adaptée à un usage digital en autonomie.
Y a-t-il des frais ?

Le transfert de vos comptes-titres et/ou PEA vers Bourse Direct ne donnera lieu à aucuns frais de transfert.
Vous ne souhaitez pas que vos comptes soient transférés chez Bourse Direct, que devez-vous faire ?

Avant le 30 novembre 2022, vous pouvez soit faire transférer vos comptes vers l’établissement de votre choix, soit nous demander la clôture de vos comptes avec liquidation de votre portefeuille. Sans action de votre part avant le 30 novembre 2022, vos comptes seront transférés automatiquement et sans frais chez Bourse Direct.
Vous avez déjà initié une demande de transfert ?

Alors ne tenez pas compte de notre courrier, votre demande sera traitée par votre nouvelle banque et nos équipes dans les meilleurs délais

Votre avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

BPCE : l’ex patron de la filiale Natixis, Nicolas Namias, a pris officiellement la tête du groupe BPCE

Changement de patrons chez BPCE et Natixis : suite au départ annoncé en septembre de Laurent Mignon, comme annoncé en octobre, Nicolas Namias prend (...)

Cagnottes LYDIA : un bilan à son 7ième anniversaire, des chiffres surprenant !

À l’occasion du 7ième anniversaire des cagnottes LYDIA, la fintech publie des statistiques pour le moins étonnantes sur l’utilisation de cette (...)

FTX : 477 millions de dollars piratés avant la sécurisation des dépôts restants

Vendredi soir des transactions non autorisées ont eu lieu selon les dires de la société FTX, en faillite depuis la semaine dernière. Les fonds (...)

Comparatif des bénéfices des banques T3 2022

Les banques ont publiées leurs résultats pour T3 2022. La remontée des taux d’intérêt n’est pas le principal vecteur de progression de leurs bénéfices, (...)

Parrainage Boursorama : Jusqu’à 220 euros offerts au filleul, à saisir avant le lundi 14 novembre 2022 à 17 heures !

Via l’offre de parrainage, bénéficiez d’une offre de bienvenue imbattable chez Boursorama banque : jusqu’à 220 euros pour la souscription de votre (...)

Pas de crise de confiance des Français envers leurs banques, 68% restent confiants : cela laisse tout de même 32% qui ne le sont pas...

La défiance des Français vis à vis de leurs banques est un terreau fertile pour les prédicateurs et autres devins annonciateurs de crises majeures à (...)