Néobanque : Shine brille pour séduire les travailleurs indépendants, terminaux de paiements SumUp à la clé

Néobanque : Shine brille pour séduire les travailleurs indépendants, terminaux de paiements SumUp à la clé

Le marché des néobanques se spécialise rapidement, signe d’une maturité à marche forcée. De son côté, la néobanque française a choisi de se concentrer sur les travailleurs indépendants, en leur apportant le maximum de services financiers utiles. En s’associant avec SumUp, terminaux de paiements, Shine espère bien séduire encore davantage de clients, déjà 30.000 sont devenus clients en moins d’une année.

Shine rayonne auprès des indépendants

La néobanque française n’en finit plus de séduire. Concentrée avant tout sur les indépendants, à la différence de Qonto et Manager.one, plutôt dédiées aux TPE et PME, Shine continue sa progression fulgurante. Son passage au forfait bancaire payant de 4.90€/mois n’a pas été un frein, bien au contraire. Plutôt un gage de crédibilité. Le tout gratuit, c’est bien pour se faire connaître, mais les clients des néobanques ne sont pas dupes, pour qu’une offre de services bancaires soit pérenne, il faut que l’entreprise gagne de l’argent. D’ailleurs les clients de Shine sont bien placés pour le savoir, car il s’agit avant tout d’indépendants, d’auto-entrepreneurs, rompus avec le souci de dégager chaque mois des bénéfices.

Le terminal de paiement SumUp à des conditions tarifaires attractives

Shine a annoncé fin mars son partenariat avec la start-up londonienne SumUp, spécialisée dans les terminaux de paiements mobiles. Forte de ses 30.000 premiers clients, Shine a su séduire la firme anglaise, afin de proposer une offre pour le moins attractive.

Le terminal de paiement SumUp est proposé au tarif de 19€ au lieu de 39€, avec seulement 1,49% de commission par transaction (au lieu de 1,75%). Le tout, sans abonnement, sans frais cachés.

Le terminal parfait pour encaisser les clients

Ainsi, les VTC, commerçants, etc. peuvent encaisser, de manière fluide et rapide, sans pour autant payer des commissions exorbitantes.
Vous commandez votre terminal en quelques minutes, et vous le recevez 3 à 5 jours plus tard dans votre boite aux lettres. L’interface est intuitive et bien pensée : vous pouvez paramétrer votre compte depuis votre smartphone ou l’interface web
Vous gérez vos encaissements et facturez vos clients en une minute montre en main. Vous pouvez renseigner votre RIB Shine pour transférer vos fonds automatiquement sur votre compte, à la périodicité que vous préférez

Le Terminal de paiement SumUp permet le paiement sans contact, est compatible avec toutes les cartes, compatible Apple et Google Pay.


Publié le jeudi 4 avril 2019, par FranceTransactions.com

Néobanque : Shine brille pour séduire les travailleurs indépendants, terminaux de paiements SumUp à la cléNéobanque : Shine brille pour séduire les travailleurs indépendants, terminaux de paiements SumUp à la clé : Articles à lire également

Monabanq, les gens avant l’argent, nouvelle preuve : jusqu’à 120€ offerts à SOS Villages d’Enfants
4 septembre 2019

Pour celles et ceux qui ont des valeurs, souhaitant donner du sens à leur argent, la nouvelle offre de bienvenue Monabanq devrait les séduire. Monabanq, la banque en ligne innovante, dont le credo est Les Gens avant l’argent, permet dorénavant à ses nouveaux clients, s’ils le souhaitent, de verser leur prime de bienvenue, allant jusqu’à 120€ sur 12 mois, à l’association caritative SOS Villages d’Enfants.


BforBank days : jusqu’à 150€ offerts une ouverture simultanée compte courant et livret épargne
17 août 2019

Beaucoup d’établissements financiers mettent en veilleuse leurs offres durant le mois d’août, pensant que les Français sont tous en congés. C’est une erreur. Chez ING, à son âge d’or, au début des années 2000, le mois d’août restait le plus prolifique de l’année pour les ouvertures de comptes. BforBank semble avoir connaissance de ce point, et propose une offre promotionnelle hors du commun, en plein mois d’août. Détails.


Épargne : Fortuneo applique les nouvelles restrictions réglementaires portant sur le Livret+, Livret A et LDDS
1er août 2019

La réglementation sur les produits d’épargne a évolué. Les banques ne doivent plus permettre les virements externes ainsi que les prélèvements directs sur les produits d’épargne bancaires (livrets, compte à terme, épargne logement, etc.). Toutes les banques sont concernées. Ainsi, après la Banque Postale, le Crédit Mutuel, Fortuneo banque répercute cette restriction sur ses livrets épargne proposés. La détention d’un compte à vue, sans aucuns frais, devient obligatoire.


Livret A, LDDS, Livret épargne : détenir un compte courant dans la même banque (re)devient obligatoire
1er août 2019

Le dernier volet de la directive européenne DSP2 s’appliquera en France le 14 septembre prochain, permettant ainsi l’Open Banking. L’avènement des premières versions des agrégateurs de comptes bancaires avait déjà mis à jour quelques pratiques bancaires non réglementaires sur les produits d’épargne (livrets, comptes à terme, épargne logement). La loi n°69-02 datant du 8 mai 1969 s’impose pourtant toujours aux établissements de crédit. Cette réglementation restreint les virements sortants de produits d’épargne au seul compte courant du client, de la même banque dépositaire. Une protection pour les épargnants. Certaines banques, dont la Banque Postale, n’appliquaient pas strictement cette réglementation. Les régularisations sont donc en cours, via des ouvertures de compte à vue, notamment pour les mineurs. Dans ce cas, aucuns frais bancaires à craindre, aucun moyen de paiement n’étant fourni.


Tarifs bancaires : Le DIT (Document d’Information Tarifaire) devient obligatoire à partir de ce jour
31 juillet 2019

Annoncés depuis 2018, les DIT (Document Information Tarifaire), uniformisés à travers toute la zone euro, deviennent obligatoires à partir du 31 juillet 2019. Ce document doit être remis aux clients et prospects dés l’entrée en relation avec tout établissement financier, de crédit ou de de paiement (banques, néobanques, plateformes de paiements).


Compte bancaire BforBank : 120€ offerts jusqu’au 13 août 2019
29 juillet 2019

BforBank propose une offre de bienvenue permettant d’empocher jusqu’à 120€ en ouvrant un compte courant BforBank ainsi que le livret épargne BforBank. Un taux boosté de 2% est proposé à cette occasion sur le livret épargne. Cette offre expire le 13 août 2019.


Néobanque/FinTech : Qonto passe le cap des 50.000 entreprises clientes, en seulement 2 ans
29 juillet 2019

Qonto, lancée en 2016, n’en finit plus de séduire les freelances, startups, TPE et PME. 50% moins cher qu’une banque traditionnelle, Qonto est également plus simple et plus rapide. Un abonnement à partir de 9€ mensuel, sans engagement et sans frais cachés.


Compte bancaire BforBank : 120€ offerts jusqu’au 19 août 2019
29 juillet 2019

BforBank propose une offre de bienvenue permettant d’empocher jusqu’à 120€ en ouvrant un compte courant BforBank ainsi que le livret épargne BforBank. Un taux boosté de 2% est proposé à cette occasion sur le livret épargne. Cette offre expire le 13 août 2019.


Séjours à l’étranger : la carte bancaire Max s’impose comme étant la plus économique du marché
27 juillet 2019

Depuis 2017, les frais bancaires sur les retraits et les paiements effectués par CB, au sein de la zone euro, quel que soit le pays, sont les mêmes qu’en France, à savoir gratuits. La question de réduire ses frais bancaires à l’étranger ne se pose donc uniquement lorsque vous allez séjourner dans un pays hors de la zone euro. Si les néobanques et les banques en ligne se battent sur ce créneau, l’offre de Max, avec sa carte bancaire suppléant celle de votre banque habituelle est juste la meilleure offre du marché, car elle tout simplement réellement gratuite, et ce, même si vous ne l’utilisez pas !


Carte Visa Ultim de Boursorama Banque : l’ultime Carte Bancaire à détenir avant leur extinction ?
26 juillet 2019

Les cartes bancaires, ce n’est plus vraiment l’avenir. Tout le monde se prépare à un monde sans bout de plastique pour effectuer ses paiements. Le paiement sans contact, aujourd’hui encore très limité, montre la voie. Que ce soit avec son mobile ou tout autre équipement qui verra le jour, ce bout de plastique avec des chiffres en relief devrait disparaître. Mais pour le moment, il faut bien faire avec... Et comme c’est la tendance actuelle pour le souhait des clients, posséder une carte bancaire à autorisation systématique, Boursorama banque la propose : la carte bancaire Visa Ultim. Mais son principal avantage n’est pas celui-là, il s’agit avant tout de réduire les frais bancaires lors de nos déplacements en dehors de la zone euro.