Livret A : les dépôts des épargnants encore à la hausse en mars

Livret A : les dépôts des épargnants encore à la hausse en mars

Malgré un taux de rémunération au plus bas à 0,75%, le livret A a enregistré en mars plus de dépôts des épargnants que de retraits, portant la collecte à 1,97 milliard d’euros, selon des chiffres publiés mercredi par la Caisse des dépôts.

Livret A : les dépôts des épargnants encore à la hausse en mars

Sur les trois premiers mois de l’année, lacollecte cumulée par le livret A a atteint 7,9 milliards d’euros, contre 6,38 milliards d’euros l’an dernier sur la même période.

Ces niveaux de collectes apparaissent parmi les plus hauts depuis 2013 alors que le taux du livret A, bloqué depuis juillet 2016 à 0,75%, ne devrait pas varier jusqu’en 2020 au moins.

La méthode de calcul de ce taux fait débat, celui-ci étant actuellement en-deçà du taux d’inflation, évalué en moyenne à 1,8% en 2018 et à 1,1% en mars. Or historiquement le livret A, dont les fonds servent essentiellement à financer le logement social, offrait une rémunération supérieure au niveau d’inflation.

La tendance est la même pour le Livret de développement durable et solidaire , descendant du LDD élargi au financement de l’économie sociale et solidaire, dont la collecte cumulée entre janvier et mars ressort également en hausse à 1,75 milliard d’euros contre un peu plus de 1 milliard l’an dernier.

Sur le seul mois de mars, traditionnellement favorable à l’épargne, la collecte du [a[LDDS]a] affiche également une collecte parmi les plus élevées, à 540 millions d’euros.

Au total, la collecte nette sur les livret A et LDDS, placements tous les deux défiscalisés, s’est élevée à 2,52 milliards d’euros sur l’ensemble des réseaux bancaires. Entre janvier et mars, elle affiche en cumulée 9,65 milliards d’euros.

L’encours total sur ces deux produits atteint 401,1 milliards d’euros à fin mars 2019.


Publié le mercredi 24 avril 2019, par FranceTransactions.com (avec AFP)

Livret A : les dépôts des épargnants encore à la hausse en marsLivret A : les dépôts des épargnants encore à la hausse en mars : Articles à lire également

Découvert bancaire : dans le rouge dès le 18 du mois en moyenne pour près de 14% des Français
2 juillet 2019

Selon un sondage Opinionway pour UNCCAS et Public Sénat, 14% des Français indiquent être à découvert chaque mois sur leur compte en banque. Ils sont 23% à être à découvert au moins chaque trimestre. Avec un pouvoir d’achat pourtant annoncé comme étant en forte hausse en 2019, tout comme en 2020, la situation ne devrait pas s’arranger. Et pour cause, 11% des CSP+ sont également parfois dans le rouge, la vérité est donc ailleurs.


Qonto s’internationalise en Italie, Espagne et Allemagne, un marché de 11 millions de PME à séduire
1er juillet 2019

Moins de deux ans après après son lancement, après avoir séduit plus de 40 000 PME en France, Qonto met le cap sur l’international. Qonto, la néobanque des entreprises et des indépendants, se lance ainsi dans 3 nouveaux pays : l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne, soit un marché potentiel de 11 millions de PME.


Opération Pink Week-End chez Boursorama banque : jusqu’à 130€ offerts pour l’ouverture de votre compte courant
27 juin 2019

Le 1er juillet 2019 à minuit, il sera trop tard. Les opérations Pink Week-end de Boursorama banque sont les plus généreuses ! Au-delà des 80€ offerts à tous, ces périodes fastes permettent d’empocher une prime plus conséquente. Quelque soit la carte bancaire de votre choix, Visa Ultim, Visa Classic ou Visa Premier, les 130€ vous attendent.


Livret A : canicule ou pas, le bas de laine des Français reste la priorité
24 juin 2019

Le Livret A a engrangé en mai une collecte nette de 1,2 milliard d’euros, prolongeant ainsi sa bonne lancée observée depuis le début d’année, a fait savoir vendredi la Caisse des dépôts.


Livret A : la collecte toujours bien orientée en mai
24 juin 2019

Le Livret A a engrangé en mai une collecte nette de 1,2 milliard d’euros, prolongeant ainsi sa bonne lancée observée depuis le début d’année, a fait savoir vendredi la Caisse des dépôts.


Frais bancaires : les banques tiennent leurs engagements, aucune hausse constatée en 2019
20 juin 2019

Les engagements pris par les banques, le 11 décembre 2018, devant le président de la République, en matière de gel des tarifs bancaires, de plafonnement des frais d’incidents bancaires pour la clientèle en situation de fragilité financière, ainsi que de financement de la transition énergétique sont respectés. L’Observatoire des tarifs bancaires a constaté qu’aucune ligne tarifaire applicable aux particuliers n’avait connu d’augmentation en 2019, certaines lignes ayant même connu des baisses.


Gestion patrimoniale : la Banque Postale propose son PASS PATRIMOINE, avantages tarifaires à la clé
14 juin 2019

Le PASS PATRIMOINE : une nouvelle offre personnalisée et dédiée aux clients patrimoniaux de La Banque Postale.


Paiement frauduleux sur Internet : c’est à la banque de prouver que son client ment ou a commis une faute
14 juin 2019

Même si un système de sécurité rend très improbable l’utilisation frauduleuse d’une carte bancaire par internet, il appartient toujours à la banque de prouver qu’un client qui se dit victime ment ou a commis une faute. La Cour de cassation a donc rejeté les réclamations d’une banque qui jugeait impossible la fraude invoquée par son client, le système « 3D Secure » étant particulièrement sûr.


Banques : virements instantanés, de la théorie à la pratique, l’instantané reste encore souvent très relatif
12 juin 2019

C’est le nouveau service bancaire de l’année 2019 en France, le virement instantané. Rien de bien nouveau, cela existe depuis 2017 au sein de l’Union Européenne, les Anglais l’utilisent même depuis 2012, mais la France tient à sa réputation de système bancaire paléolithique, quitte à se faire tailler des croupières par les néobanques allemandes et anglaises. Enfin, les Français découvrent le virement bancaire instantané, le même que celui de PayPal, mais sur de réels comptes bancaires.


Banques : paiement instantané, les banques françaises en passe de combler leur retard
12 juin 2019

La révolution bancaire serait en marche en France en 2019 selon les médias. L’arrivée d’un nouveau mode de paiement, à effet immédiat : le virement instantané. Existant depuis plus de 10 ans au Royaume-Uni ainsi que dans d’autres pays voisins, disponible de façon concertée depuis fin 2017 au sein de l’Union Européenne, cette nouvelle solution de paiement immédiat débarque enfin en France. C’est la fin des virements sous un ou plusieurs jours, des virements SEPA immédiats, effectifs en moins de 10 secondes, sans RIB ni IBAN, débarquent en France, mais essentiellement sur nos mobiles seulement. Dommage.