Gel des tarifs bancaires en 2019 : une économie moyenne de 0.90 € pour les clients, la belle affaire

Gel des tarifs bancaires en 2019 : une économie moyenne de 0.90 € pour les clients, la belle affaire

Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures en faveur du pouvoir d’achat des Français le 10 décembre dernier. Le lendemain, une réunion avec les représentants des banques a permis de convenir d’un gel des tarifs bancaires en 2019. Combien les Français vont-ils ainsi éviter de payer ? Moins d’un euro, en moyenne...

Beaucoup de bruits pour si peu... Emmanuel Macron a annoncé le 10 décembre une série de mesures concernant la hausse du SMIC, via la prime d’activité, l’annulation de la dernière hausse de la CSG pour une partie des retraités, et une défiscalisation totale des heures supplémentaires. Le lendemain, une réunion avec les représentants des banques a abouti sur le gel des tarifs bancaires pour l’année 2019.

Gel des tarifs bancaires en 2019

Reçues mardi 11 décembre 2018 à l’Élysée, les grandes banques françaises ont annoncé le gel de leurs tarifs. Sur la base des tarifs bancaires déjà communiqués par les banques en prévision de 2019, le comparateur de frais bancaires Panorabanques.com décrypte l’impact réel de la mesure sur le budget des Français.

Quelles étaient les hausses de tarifs bancaires prévues pour 2019 ?

Les banques ont annoncé un gel de leurs tarifs en 2019. Toutefois, de nombreux établissements avaient déjà communiqué leurs nouveaux tarifs pour l’année à venir. Même s’ils ne seront pas appliqués en 2019, l’analyse de ces tarifs permet de chiffrer l’impact de la mesure. Panorabanques a passé au crible les tarifs de 70 banques représentant près de 60% des Français bancarisés.

- hausse moyenne mesurée de +0.50%

En 2019, les clients de ces banques auraient dû payer 195,20 € de frais bancaires, et grâce au gel des tarifs, ils n’en paieront que 194,30 €. Soit une économie de 0,90 € (0,5%) pour un profil bancaire classique (détail du profil plus bas).

Le gel des tarifs bancaires en 2019 aura un impact très modéré. Ce n’est pas là qu’on va trouver les 500 à 600 millions d’euros de gain de pouvoir d’achat annoncés par la Banque de France. C’est donc du côté du plafonnement des frais d’incidents pour les clients fragiles qu’il faut aller les chercher.

Verbatim de Laure Prenat, Directrice Générale de Panorabanques « Ce gel des tarifs bancaires pour 2019 ne va pas changer la vie des Français puisque les banques avaient prévu des hausses raisonnables de tarifs en 2019. D’une banque à une autre, les frais peuvent varier du simple au triple ! Faire jouer la concurrence est un bon moyen pour réduire ses frais bancaires. Avant la nouvelle année, c’est le bon moment pour tout remettre à plat et faire des économies. »


Publié le lundi 17 décembre 2018, par FranceTransactions.com

Gel des tarifs bancaires en 2019 : une économie moyenne de 0.90 € pour les clients, la belle affaireGel des tarifs bancaires en 2019 : une économie moyenne de 0.90 € pour les clients, la belle affaire : Articles à lire également

La Banque Postale : après des résultats 2018 en demi-teinte (-5% vs 2017), une augmentation de capital devient nécessaire
27 février 2019

Comme toutes les banques, La Banque Postale a souffert de la chute des marchés financiers en fin d’année 2018. La faiblesse des taux d’intérêts aura fait le reste. Bilan, en 2018, son résultat net se contracte de 5%, à 726 millions d’euros. Rien de sévère, mais avec le développement de ses activités de crédits auprès des entreprises, la banque publique devrait nécessairement augmenter son capital afin de respecter les ratios de solvabilité imposés, et ce, dès 2019.


Banques d’investissements : suppression de postes à la Société Générale et chez BNP Paribas
25 février 2019

Après la publication de résultats financiers 2018 des banques, marquée par la sévère chute des marchés financiers en fin d’année 2018, les prochains mois risquent encore d’être noirs pour les salariés des banques. Si les bonus sur les activités de marchés seront orientés à la baisse, la situation pourrait être encore plus critique, car des suppressions de postes sont évoquées, restructurations obligent. Comment réaliser des économies supplémentaires, tout en s’adaptant aux évolutions des marchés financiers ? Les banques ont la réponse : suppression de postes.


Gel des tarifs bancaires 2019 : l’engagement pris par les banques a bien été respecté
25 février 2019

Aucune hausse de tarifs bancaires en 2019. C’était l’engagement pris par les banques en fin d’année 2018, sous l’impulsion de la demande du gouvernement. L’Observatoire des Tarifs Bancaires (OBT), publié par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) la semaine dernière, confirme que l’engagement des banques a bien été tenu. Aucune hausse de tarifs bancaires, et les baisses annoncées ont été maintenues.


Néobanque : C-ZAM passe à l’offensive, primes de bienvenue de 8 à 80€, au hasard !
25 février 2019

Ce n’est pas par hasard que Carrefour Banque lance une offre calquée sur celles des banques en ligne. Avec une prime allant jusqu’à 80€, le compte courant C-ZAM entend bien jouer dans la même cour que ceux des banques en ligne. A un détail près. La prime de 80€ est aléatoire, les primes proposées sont de 8, 15, 30 ou 80€.


Ma banque peut-elle fermer mon compte courant sans mon accord ?
16 février 2019

Vous avez sans doute déjà entendu quelqu’un dans votre entourage s’étonner que sa banque a procédé à la clôture de son compte bancaire, sans son accord. Ce cas n’est effectivement pas rare. Votre banque peut fermer votre compte bancaire sans votre accord, et sans en vous donner le motif. Mais elle doit respecter une procédure pour le faire.


Open Banking : la révolution est en marche avec Yolt, mise à disposition de son API auprès des entreprises
15 février 2019

Les applications d’agrégation de comptes bancaires se sont multipliées ces dernières années. Gratuites pour la plupart, Yolt, pépite appartenant à ING, propose sa propre application d’agrégation des données bancaires. En annonçant la mise à disposition de son API auprès des entreprises européennes, Yolt bouscule ainsi largement le marché. L’agrégation de compte bancaires devenant un service de base proposé par l’ensemble des établissements financiers.


EKO by CA : 80.000 clients à fin décembre 2018, un succès mitigé
14 février 2019

L’offre EKO by CA a le mérite d’être claire : Une carte, une appli, une agence pour 2 € par mois. 2€ par mois, c’est le montant des frais de tenue de compte dans une banque à réseau classique. Mais face à une concurrence acharnée, l’objectif de recrutement de 500.000 clients en 5 ans s’annonce délicat. Une année après son lancement, EKO by CA dénombre 80.000 clients, un succès certes, mais faible par rapport à son objectif de recrutement.


Crédit Agricole SA : résultat net de 4.4 milliards d’euros, en progression de +20.6%
14 février 2019

La fin d’année 2018, taquine sur les marchés financiers, n’aura pas perturbé plus que de raison l’excellente année de résultats du Crédit Agricole. La banque affiche même une avance d’une année sur son tableau de marche. Le résultat net du Groupe Crédit Agricole progresse de +4.70% par rapport à 2017, cela représente 6,844 milliards d’euros.


Les gens avant l’argent : Monabanq le prouve une nouvelle fois en créant une Agence de Conseillers Experts
13 février 2019

Loin des fantasmes médiatiques de l’Intelligence Artificielle, de la multiplication de ces applications mobiles de conseils financiers/gestion budgétaire dont l’efficience n’est pas avérée, Monabanq persiste et signe, en misant en priorité sur les relations humaines. La technologie ne reste qu’un outil, les conseils avisés ne sont pas programmables, car chaque client est un cas particulier. Nouvelle preuve de l’engagement de Monabanq envers l’humain, la création d’une Agence de Conseillers Experts, des conseillers spécialisés, disponibles pour répondre aux besoins des clients de la banque en ligne. Un service de plus, inclus dans l’offre bancaire Monabanq, sans aucun coût additionnel.


Banque en ligne : les virements bancaires instantanés disponibles chez Hello Bank le 15 avril 2019
12 février 2019

Vous souhaitez effectuer un virement bancaire et que votre argent soit crédité immédiatement sur le compte de votre bénéficiaire ? Et bien c’est déjà possible dans quelques banques, et cela devrait se généraliser rapidement. Chez Hello Bank, comme dans le réseau bancaire BNP Paribas, ce service bancaire sera disponible à partir du 15 avril prochain.