Banques d'investissements : suppression de postes à la Société Générale et chez BNP Paribas

Banques d’investissements : suppression de postes à la Société Générale et chez BNP Paribas

Après la publication de résultats financiers 2018 des banques, marquée par la sévère chute des marchés financiers en fin d’année 2018, les prochains mois risquent encore d’être noirs pour les salariés des banques. Si les bonus sur les activités de marchés seront orientés à la baisse, la situation pourrait être encore plus critique, car des suppressions de postes sont évoquées, restructurations obligent. Comment réaliser des économies supplémentaires, tout en s’adaptant aux évolutions des marchés financiers ? Les banques ont la réponse : suppression de postes.

Restructurations en vue dans les banques

Des marchés financiers plus incertains, des métiers de base dans le domaine de la finance d’investissements en constante évolution. Réaliser davantage d’économies, tout en s’adaptant aux évolutions des marchés financiers, les banques devront en passer par la suppression de postes.

Banque de financements et d’investissements : un secteur en crise

Au quatrième trimestre 2018, les activités liées aux marchés de capitaux des sept plus grands acteurs ont reculé de 18 %, selon Moody’s. L’attentisme des investisseurs face au Brexit et autres incertitudes politiques a pesé mais le mouvement est aussi structurel. Les banques pointent l’effet de la politique de taux bas de la BCE, qui crée une faible volatilité et réduit le recours aux instruments de couverture. « Il y a une place en Europe pour deux ou trois grandes banques d’investissement, le problème c’est qu’on en a 8 ou 10 aujourd’hui », affirme Thomas Syrett, managing director chez Accenture, des propos repris le quotidien Les Echos. Dans le courtage et la recherche actions, selon Bloomberg, Société Générale pourrait par exemple suivre la voie tracée par d’autres banques qui, sous la pression de MiFID II (la deuxième directive européenne sur les marchés d’instruments financiers), ont fait appel à des partenaires pour adosser leurs activités .

« Nous devons nous concentrer sur les activités qui dégagent la plus forte rentabilité », a fait valoir Frédéric Oudéa dont le mandat doit être renouvelé au printemps prochain à la tête de la Société Générale. « Il y a une prise de conscience des BFI européennes que les banques américaines disposent d’avantages irrattrapables, leurs marchés de capitaux sont plus profonds et leur marché national est plus rentable », estime Jean Beunardeau, qui dirige HSBC en France.

500 millions d’économies à la Société Générale

Agence de la Société Générale sur les Champs-Elysées à Paris Chez Société Générale, le patron de la Banque de financement et d’investissement (BFI), Séverin Cabannes, a fait savoir en interne qu’il se donnait entre « quatre et huit semaines » pour expliquer comment doit se répartir l’effort de 500 millions d’euros d’économies supplémentaires que la banque veut réaliser dans la division « banque de grande clientèle et solutions aux investisseurs » d’ici à 2020.

La quotidien Le Figaro, dans son édition de samedi dernier, indiquait que la banque envisageait 1.500 suppressions de postes dans le monde, dont plus de 700 en France. La BFI compte 20.000 personnes dans le monde. « La revue de nos activités de Banque de grande clientèle et solutions investisseurs se poursuit comme prévu et il n’est donc pas possible à ce stade d’en évaluer les conséquences en termes d’emploi », a réagi Société Générale.

350 millions d’économies chez BNP Paribas

BNP Paribas, après avoir subi une chute de 40 % de ses revenus de marchés au quatrième trimestre 2018, réduit également sa position sur ce secteur d’activité. Ainsi, le groupe dirigé par Jean-Laurent Bonnafé a annoncé 350 millions d’euros d’économies supplémentaires à horizon 2020 dans sa BFI . Parmi les chantiers ouverts depuis deux ans figurent par exemple une optimisation des chaînes de crédit ou des systèmes d’entrée en relation de clients, qui pourraient impacter quelques centaines de postes dans la banque, selon le quotidien Les Echos.


Publié le lundi 25 février 2019, par FranceTransactions.com

Banques d’investissements : suppression de postes à la Société Générale et chez BNP ParibasBanques d’investissements : suppression de postes à la Société Générale et chez BNP Paribas : Articles à lire également

L’estime des Français pour leurs banques est au plus haut, depuis la dernière crise financière
16 avril 2019

Dix années après la crise financière, les banques ont redoré leur blason auprès des Français : 82% en ont une bonne opinion. Un niveau record depuis la dernière crise financière de 2008. Est-ce du simplement du à la faiblesse des taux d’intérêts ? Aux frais bancaires contraints à rester sages ?


Banque en ligne : le service client BforBank se réinvente et prend les devants : BforYou
10 avril 2019

La qualité du service client, c’est le nerf de la guerre pour les banques en ligne, devant la course au nombre de clients. Les banques en ligne ne cessent d’augmenter le service rendu à leurs clients, il est bien loin le temps du low-cost, low-service des débuts. Des experts financiers à votre service, c’est le nouveau critère de différenciation des banques en ligne face aux néobanques et autres établissements financiers ne misant que sur la technologie.


Banques, un secteur fragilisé en 2019 : taux bas, concurrence effrénée, pression réglementaire accrue, licences de monnaies électroniques pour les GAFA
9 avril 2019

La 8e édition des « Banking Trends » réalisée par Deloitte dépeint un secteur bancaire fragilisé sous l’effet conjugué de taux bas, de coût d’investissements et d’exploitation toujours élevés, ainsi que d’une pression réglementaire accrue. Ainsi, les acteurs traditionnels continuent à transformer leur modèle opérationnel, tandis que les nouveaux entrants peinent à émerger.


BforBank : de nouvelles offres de bienvenue accessibles au plus grand nombre
6 avril 2019

BforBank a amorcé un nouveau virage depuis quelques mois. La banque en ligne du Crédit Agricole s’ouvre à une clientèle plus large et non forcément fortunée. Les services bancaires n’en restent pas moins à la hauteur d’une banque premium, mais les clients lambda peuvent désormais également devenir client de la banque en ligne feutrée. Les nouvelles offres de bienvenue deviennent ainsi accessibles au plus grand nombre.


Néobanque : Shine brille pour séduire les travailleurs indépendants, terminaux de paiements SumUp à la clé
4 avril 2019

Le marché des néobanques se spécialise rapidement, signe d’une maturité à marche forcée. De son côté, la néobanque française a choisi de se concentrer sur les travailleurs indépendants, en leur apportant le maximum de services financiers utiles. En s’associant avec SumUp, terminaux de paiements, Shine espère bien séduire encore davantage de clients, déjà 30.000 sont devenus clients en moins d’une année.


Banques en ligne : mention peut mieux faire pour les sites bancaires (satisfaction 6/10), les applis mobiles toujours autant délaissées
3 avril 2019

Pour la 3ème édition de son baromètre, l’agence d’ergonomie Yuseo, filiale du groupe Nextedia, renouvelle son benchmark sur le secteur des banques en ligne. Expert pour combiner « déclaratif à chaud » des attentes utilisateurs (plus de 4 100 personnes interrogées), avec « l’expérience vécue » par 450 d’entre eux, Yuseo dresse un constat en demi-teinte sur le secteur bancaire.


Livret A : poussée des dépôts en février
21 mars 2019

Le livret A, produit d’épargne très répandu parmi les Français, a connu une forte dynamique en février, les dépôts réalisés par les épargnants ayant été supérieurs aux retraits à hauteur de 1,93 milliard d’euros, selon des chiffres publiés jeudi.


Finance éthique & confiance : professionnels de la banque, participez au concours organisé par l’Observatoire de la Finance
19 mars 2019

Le CFPB-Ecole supérieure de la banque vient de lancer l’appel à participation de l’édition francophone du Prix ’Finance : Ethique & Confiance organisé par l’Observatoire de la Finance.


Étudiants au Canada : l’offre Globe-Trotter du Crédit Agricole Ile-de-France accessible également aux Canadiens
13 mars 2019

L’offre Globe-Trotter du Crédit Agricole d’Ile-de-France s’étoffe avec un nouveau partenariat entre la banque régionale et la Banque Nationale du Canada (BNC) pour accompagner les étudiants à l’étranger.


La néobanque Qonto séduit 2.000 entreprises par mois et part à la conquête de l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne
12 mars 2019

Qonto dévoile les chiffres de son hyper-croissance (40.000 entreprises clientes de la néobanque Qonto en 20 mois) et se lance dans 3 nouveaux pays : Italie, Espagne et Allemagne.